Enfance

  • Enfance
  • Enfance
  • Enfance
  • Enfance
  • Enfance
« Entendez ce que je vous dis, entendez d'autres personnes, et puis faites comme vous l'entendez ». Françoise Dolto.

Certaines difficultés peuvent se présenter autour : 

  • des apprentissages scolaires comme l'écriture, la lecture, le calcul, la mémorisation des leçons, inhibition et blocage...
  • d'une sur-activité difficilement contrôlable en classe et/ou au domicile, 
  • du refus d'aller à l'école, de peurs ou phobies devenant envahissantes pour lui et son entourage,
  • de son comportement et du contact relationnel qu'il établit avec les autres (enfants - adultes) 

Ces divers aspects cachent quelques fois d'autres problématiques liées :

  • à des événements nouveaux survenus au sein de la famille comme par exemple : l'arrivée d'un autre enfant dans la fratrie, d'un déménagement, d'un divorce ou d'un deuil...
  • à l'école : la peur de l'échec, le manque de stimulation intellectuelle, la violence...
  • à la relation et à la dynamique familiale : le lien qui unit l'enfant et sa famille...
  • aux spécificités de l'enfant : dysharmonie cognitive, déficience, précocité, personnalité, handicap

L'entretien familial

L'entretien familial permet de mettre en lumière les problématiques, et de les mettre en sens au regard de l'histoire familiale. L'entretien à médiation thérapeutique permet également de faire relais entre l'enfant et sa famille lorsque la communication s'avère difficile et couteuse pour tous. Le thérapeute s'intéresse à la relation, ainsi qu'à la dynamique du lien. Il tente d'identifier la place du symptôme et de faire partager sa signification à chaque membre de la famille, afin de retrouver un équilibre et apaisement qui soient profitables à tous.

L'examen scolaire et psychologique

Examen scolaire et psychologique
Un bilan approfondi comprend des tests de quotient intellectuel (QI) et de personnalité (projectifs), et vise à souligner les potentialités et fragilités propres à l'enfant. 

 

Il se décline en quatre temps indispensables : 

  • La rencontre avec l'enfant, sa famille et/ou les professionnels référents
  • Deux séances d'évaluation
  • La restitution orale des résultats auprès des participants initiaux
  • Un écrit offrant un éclairage clinique, une orientation thérapeutique adaptée à la situation de l'enfant, et donnant vie à un Projet Personnalisé.

Comment soutenir son enfant ? 

Soutenir son enfantLes séances thérapeutiques ont pour objectif d'aider l'enfant à dépasser ses peurs et inquiétudes en retrouvant le chemin des mots. Les séances assurent un cadre régulateur et contenant pour l'enfant et offrent une médiation auprès de sa famille. 

Elles s'appuient sur des propositions diverses : entretien clinique, dessin, support à travers les images, les jeux, la pate à modeler, l'écriture, les marionnettes, les mises en situation... 

Il s'agit dans tous les cas de s'adapter aux besoins de l'enfant ainsi qu'à ses problématiques.

Le travail peut être entrepris de façon personnalisée dans le cadre : 

  • d'une psychothérapie individuelle par la parole et/ou le jeu,
  • sous forme de groupe de parole thématique ou
  • de l'atelier thérapeutique du Photo-langage: images mises au service de l'expression des émotions.

Les ateliers philo enfants

Ateliers philo enfantsJe reçois trois groupes d’enfant ou ado, âgés de 6 à 16 ans (6-8 ans, 9-12 ans et 13-16). La séance dure 40 minutes, les ateliers sont proposés à 6 participants en moyenne et 1 à 2 fois/mois. Les enfants sont assis en cercle et parleront 10 minutes librement, en se passant un « bâton de parole » une fois les six consignes énoncées comme suit : On va faire de la philosophie  – Cela va durer 10 minutes  – On va réfléchir à un mot ou une phrase  – On va se placer de la place d’un habitant du monde  – Je ne vais pas intervenir  – Vous ne pourrez parler qu’avec le bâton de paroles.

Les enfants ne prennent la parole qu'une fois ce bâton en main, pour apprendre à respecter la parole de chacun. Le bâton circule dans toutes les mains, même de ceux qui ne souhaitent pas parler.  Ils peuvent alors le garder quelques instants et penser tout bas.

J’observe le groupe et écoute attentivement les échanges sans intervenir dans ce premier temps. Mon travail repose sur le recueil écrit de ces paroles.

Puis un débat s’en suit durant les trente minutes suivantes, à partir de questionnement d’enfant que je reprends, de lecture mettant en perspective le thème et de dessins pour les plus jeunes, de mises en situation avec le quotidien pour les pré-ado et de citations de grands philosophes pour les ados… Une conclusion est proposée reprenant un mot/idée propre à chacun.

A la fin du cycle des ateliers Philo, un recueil de données écrit de façon anonyme sera offert à chaque participant, afin qu’il puisse conserver une trace de son parcours philosophique avec le groupe.

Pour en savoir plus